mardi 25 août 2015

Knock pas mort. Vous ne prenez rien ?

Voilà que la cicatrisation de ma blessure s'effectue, mais d'une curieuse manière. Une sorte d'induration ronde qui évoque évidemment... une balle. Question :  serait-elle restée? Ce qui expliquerait qu'on ne l'ai pas trouvée. Je me rends donc chez les médecins du bled. Je ne puis avoir celui auquel je suis habituée, "vieux" (de mon âge) qui, bien qu'il ait surprescrit à mon sens à mon père, a un coté sympa, calme en tout cas, mais un autre, un jeune dynamique à la voix de tribun populaire qui fait de ses consultations de véritables conférences dont nul n'ignore. OK, ça ira. Ai-je quelque chose à cacher ? Non. Mais arrivée juste à l'heure, j'en vois arriver un autre, pas plus au courant que moi de qui je suis ni l'inverse. Baste, ça ira aussi. Il m'examine longuement, savamment, très bien. RAS. Sans doute est-ce la cicatrisation, il ne voit pas de balle -mais peut-être y a-t-il des grenailles qu'on ne peut palper?- Je m'apprête à payer et à partir mais le voilà qui me fait une ordonnance... pour une radio éventuellement... (?) je n'en veux pas mais baste, ça a l'air de lui faire plaisir... puis il me demande si je "prends quelque chose".
-?
-Oui, pour l'hypertension, pour ... dormir.. pour.. ?"..
- Non, rien du tout."
Et là c'est le choc.
-VOUS NE PRENEZ RIEN?"
- Non...
 - VRAIMENT RIEN... POUR LA DOULEUR... POUR..
- Non
- JAMAIS RIEN?
- Mais non, jamais rien."
J'éclate de rire tant il semble stupéfait et... chagriné.... (je pensais qu'il aurait pu, -dû !- me répondre, "c'est bien vous avez de la chance" ou quelque chose du genre mais non, sa déception fait peine à voir.) Il doit en être encore tout chose. Quelqu'un QUI NE PREND RIEN !!! qui ne rapporte rien aux labos qui le visitent... (et peut-être l'incitent!) Du jamais vu..  Knock pas mort.
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire